• logo

    SALUT !

  • outils
  • atelier

Horaires et adresses

Ivry-sur-Seine:
6 Bld de Brandebourg : Mar 19h-22h, Jeu et Sam* 14h-19h

Pantin:
20 rue Magenta : Mar et Jeu 19h-22h (sauf le 2ème mardi du mois) et Sam* 14h-19h
Paris XX:
15 rue Pierre Bonnard : Lun 19h-22h et Jeu-Ven-Sam* 14h-19h
3 rue de Noisy-le-Sec : Mar 19h-22h, Mer 14h-18h, Sam* 14h-19h   

*sauf le premier Samedi du mois


L'AGENDA CYCLOFFICINE C'EST ICI DANS NOTRE WIKI >>

Tes mains dans le cambouis !

 

Chaque Cyclofficine est une association type "Loi 1901", pour mettre tes mains dans le cambouis, une adhésion à l'une d'elles est nécessaire :

  • Prix libre à partir de 15 € pour chaque personne,
  • Prix libre à partir de 35 € pour chaque famille.

L'adhésion à l'une ouvre la porte des autres :).

 

Nos adresses de contact :

info.ivry@cyclocoop.org

info.pantin@cyclocoop.org

info.paris@cyclocoop.org

 

Tu veux bénévoler ?

(tenir une permanence, accompagner les futur·e·s adhérent·e·s, participer à la vie de l'association et de l'atelier...)

Inscris ton mail :

Ivry : ici

Pantin :

Paris : ou là

 

L' Heureux Cyclage

Les Cyclofficine de Ivry, Pantin et Paris sont membres du réseau de L'Heureux Cyclage.


http://www.heureux-cyclage.org

BONNE NOUVELLE!

La Cyclofficine a été élue TALENT DU VELO 2013 par le club des villes et territoires cyclables! 

le projet global

Les Cyclofficines en Île-de-France


Présentation de l’association

Table des matières
-----------------------------
- Genèse des cyclofficines
- Principes d’action : sociaux, environnementaux, économiques
- Modèle économique

- Activités
- Ressources
- Coûts


Genèse des cyclofficines

En juillet 2010, un groupe d'ami·e·s discutaient du futur du vélo en Ile-de-France. Citoyen·ne·s militant·e·s, ielles s'interrogeaient sur la création d'une association visant à promouvoir activement la pratique du vélo en ville.

L es associations 
Cyclofficine d'Ivry, Pantin et Paris étaient nées. Leur principal objet est la sensibilisation des citoyen·ne·s à l'usage du vélo au quotidien, en les accompagnant par une formation continue à l'entretien et au réemploi de leur moyen de transport privilégié. Les Cyclofficines souhaitent se présenter de façon claire aux administrations locales, en tant que projet d'économie sociale et solidaire, enrichissant la vie des quartiers par le partage d'expériences avec une approche radicalement neuve.

Le vélo aide à résoudre de nombreux problèmes : la dégradation de l'environnement, l'engorgement des villes, l'augmentation des coûts liés aux transports (qu'ils soient privés ou publics), l'isolement de certains quartiers et banlieues, les conséquences de la pollution sur la santé publique, la sédentarisation et ses effets sur la condition physique des citoyens. De plus, Leur faible participation à la vie de quartier souligne la nécessité d'affronter ces problèmes en proposant une alternative séduisante aux déplacements motorisés au sein du trafic citadin.

Les C
yclofficines offrent une formation en mécanique pour les usager·e·s, un atelier de proximité convivial et participatif, ouvert à tou·te·s.

Le terme
cyclofficine a été choisi pour jouer entre deux langues étroitement liées aux fondateurs·rice·s, l'italien et le français. En Italie, ciclofficina signifie tout simplement atelier vélo. Dans les dix dernières années, les villes d'Italie engorgées de trafic et en l'absence de réponse adéquate des administrations publiques, ont vu une explosion de ces activités de quartier, qui sont généralement gérées de façon autonome. Ici, en Ile-de-France, l'idée est de transformer cyclofficine en une véritable pharmacie du vélo, où prendre soin de la Petite Reine, l'entretenir, la restaurer, lui redonnant ainsi sa place dans le milieu urbain.

Trois associations ont été créées simultanément en 2010 pour développer ces ateliers dans des quartiers défavorisés. À Pantin, Ivry-Sur-Seine et à Paris (Est), chaque Cyclofficine porte un projet d'atelier vélo en partenariat avec des acteur·rice·s locaux·les.




Les activités au sein de l'atelier

Principes d'action

a) une action sociale
Le projet des Cyclofficines cherche à faire découvrir ses activités aux riverain·ne·s de chaque atelier, en les sensibilisant aux vertus du réemploi, et aux avantages liés à l’usage du vélo pour eullex-même et pour la collectivité. Les Cyclofficines ont vocation à s'installer plus particulièrement dans les quartiers les plus denses, là où l'offre de mobilité est parfois trop faible. De plus, l'atelier peut jouer un rôle clef dans le renforcement des liens sociaux entre communautés.



b) une action environnementale
Grâce à la récupération des vélos en déchetterie, non seulement nous diminuons le volume de déchets constitutifs du vélo, mais nous les valorisons par leur réemploi dans l'assemblage de nouveaux cycles qui retourneront utilement dans l'espace public. Ce procédé de réemploi est moins gourmand en énergie que la refonte des matériaux habituellement pratiquée. De telle sorte, ces vélos sont doublement utiles dans la lutte contre les changements climatiques : non polluants dans leur fabrication comme dans leur usage.


c) une action économique

L'objectif est de rendre l'activité viable et autonome progressivement, favorisant l'essor d'une économie locale, libérée de la nécessité du profit pour le profit, accessible à tous.
Le faible montant de nos prestations et de nos ventes est une réponse engagée aux difficultés financières rencontrées par les collectivités et les citoyen·ne·s.
Les trois associations visent également à créer des emplois au sein d'ateliers dans le secteur de l'économie sociale et solidaire (animateur·rice·s, encadrant·e·s mécanicien·ne·s, chargé·e·s de mission, etc), le public ciblé étant les personnes coupées du travail depuis longtemps ou ayant des difficultés d'insertion professionnelle.

Modèle économique

Les Cyclofficines d'Île-De-France sont trois associations installées à Ivry-Sur-Seine, Pantin et Paris XXe. Créées en 2010, elles ont signé une convention de partenariat qui régit leur coopération et la coordination de leurs actions. C'est donc la somme de trois projets similaires, ayant chacun une gouvernance participative, et qui cherchent dès le départ à mutualiser les compétences, pour favoriser les échanges entre les territoires et réduire les coûts de structure.

En s’appuyant sur un niveau d’autofinancement relativement élevé, les trois associations soutiennent huit emplois salariés permettant notamment à toute personne d’acquérir des compétences professionnelles dans la mécanique cycle pour accéder à des emplois dans ce secteur en expansion. 

Voici un tableau dressant le bilan de nos actions. (Mis à jour en décembre 2014)

Ateliers & Prest'actions

Deux ateliers à Paris XXème

Un atelier à Ivry -Port

Un atelier à Pantin-Quatre Chemins

Des ateliers mobiles pour aller dans d’autres quartiers, des écoles, des entreprises, des missions locales, etc.

Emploi & Formation

4 emplois depuis Février 2012

2 emplois depuis  Juin 2013

2 emplois depuis Septembre 2014

Partenariat avec l’Institut National des Métiers du Cycle et du Motocycle (INCM), financement de formations pour salarié-e-s et bénévoles

Public

2500 adhérent·e·s depuis février2012, objectifs de 800 de plus par an

600 adhérent·e·s depuis juin 2013 objectifs de 500 de plus par an

500 adhérent·e·s la première année et 800 la deuxième

Animations de rue dans les quartiers - Bourses aux vélos

Projets de vélo-école en 2015-2016

Usage du vélo et Réemploi

Plus de 2 000 vélos remis en état, entretenus et utilisés

Plus de 1000 vélos récupérés et remis en circulation

Mutualisation des outils entre ateliers

Un réseau unique pour les adhérent·e·s (les trois ateliers accessibles pour tou·te·s les adhérent·e·s)

Achats groupés (pièces neuves, outils, etc.) et gestion de stock (vélos et pièces détachées)

Echange de ressources bénévoles, voire salariées

Centralisation de certaines fonctions support

Gestion administrative des ressources humaines

Gestion des partenariats locaux et régionaux

Production d’outils communs de communication et gestion informatique.



Activités

Des réparations facilitées
Le recyclage des pièces détachées permet de réparer son vélo à moindre coût. L'activité de l'association est non lucrative pour pouvoir soutenir au maximum l'usage du vélo en ville. De plus, il permet aux cyclistes de trouver des pièces de vélos qui n'existent bien souvent plus dans le commerce.

L'acquisition de vélos d'occasion
Les vélos récupérés qui peuvent être réparés sont vendus aux personnes qui le souhaitent. Elles peuvent acheter un vélo prêt à l'emploi, ou un vélo qui doit être remis en état par le futur cycliste, lui permettant ainsi d’acquérir un savoir-faire minimum en mécanique. Ces vélos sont généralement vendus à un prix modeste pour permettre à tou·te·s d'acquérir une bicyclette.

L'atelier mobile pour aller à la rencontre de nouveaux publics
Doté·e·s d'une remorque équipée, les animateur·rice·s d'ateliers peuvent proposer des interventions dans des collèges ou des lycées pour apprendre aux jeunes cyclistes à entretenir et réparer leur vélo. Ce type d'action peut également être mené auprès des entreprises ou des administrations pour faciliter la réalisation de plan de déplacements.

La vélo-école et l'apprentissage de la circulation
Un atelier vélo s'inscrit dans l'économie de l'apprentissage du vélo afin de développer l'autonomie du cycliste : la Vélonomie. L'apprentissage du vélo pour des adultes qui n'ont jamais eu l'occasion d'apprendre et l'apprentissage de la circulation en ville sont des activités connexes aux ateliers vélo.

 Le développement de l'ensemble du « système vélo »
L'activité d'atelier vélo est complémentaire aux autres activités se développant autour du vélo. Si la location de vélos et les systèmes de vélos en libre service jouent un rôle d'éveil à l'usage du vélo en ville, les ateliers vélo permettent de répondre aux besoins des cyclistes qui ont fait le choix d'être propriétaires de leur vélo. Ce public représente la majeure partie de la population des cyclistes. A Paris, la majorité des 650 000 déplacements vélo quotidiens (2013) sont effectués par des vélos de particulier·e·s.

Par ailleurs, les ateliers vélo répondent à une demande en amont de celle sur laquelle s'appuie l'activité commerciale des vélocistes. Ils participent ainsi au développement du marché du vélo de ville en orientant les cyclistes vers des vélos adaptés à leur besoins.

Les Cyclofficines se félicitent du partenariat avec "Les Petits Vélos de Maurice". Les adhérent·e·s y bénéficient de 15% de réduction.

Des Prest’Actions à destination des acteurs publics
Les Cyclofficines souhaitent répondre aux sollicitations des acteurs publiques pour mener des actions auprès de différents publics. Ainsi, les Cyclofficines proposent de réaliser des ateliers de rue, des bourses aux vélos, des animations enfants, etc. Ces actions sont adaptées aux publics cibles et participent à l'autonomie financière des Cyclofficines.

Des Prest’Actions pour les entreprises et les administrations
Les Plans de Déplacements d’Entreprise (PDE) et les Plans de Déplacements d’Administration (PDA) se développent en Ile-de-France sous l’impulsion de la Région Ile-de-France et de l’Ademe. Dans ce cadre, et pour pérenniser son activité, la Cyclofficine proposera dès 20154 des Prest’ations de services pour sensibiliser les employé·e·s à la pratique du vélo notamment dans leurs trajets domicile-travail, leur apprendre à entretenir leur bicyclette, etc.

 

 

Vous êtes ici